Les idées essentielles pour Halloween

  • news
Halloween - la little gallerysource

 

Bon alors, qu’est-ce qu’on fait cette année pour Halloween ? Comment “rien” ? Mais si, mais si ! au contraire, on y va à fond, on fait la totale ! On joue à se faire peur, en tout cas, il faut marquer le coup. Quelques déguisements terrifiants, une touche de déco, des recettes préparées pour l’occasion feront la blague.

 

Halloween - la little gallerysource

 

J’entends d’ici les esprits chagrins s’insurger contre cette nouvelle fête commerciale importée des États-Unis soi-disant pour célébrer les morts. En fait, au départ, c’est une fête européenne. Son nom vient de l’anglais All Hallows Eve qui signifie the eve of All Saints’ Day. Traduction: la veille du jour de tous les saints. Ça vous rappelle quelque chose ? Ben oui, la Toussaint. D’ailleurs, ce jour était fixé au 30 octobre. De nombreuses sources insistent cependant sur son origine celtique qui descendrait de la fête païenne de Samain, sorte de nouvel an gaélique. De toute façon, là n’est pas la question. Ce qui compte pour nous, c’est de savoir ce qu’on peut en faire aujourd’hui avec les enfants. Alors, je répète la question : “que fait-on cette année ?” Toujours rien ? Pas de panique, voici 4 idées essentielles pour célébrer Halloween sans se prendre la tête. Et pour bien se mettre dans l’ambiance, on commence par écouter un vieux morceau de Jacques Higelin : Champagne !

 

 

 

1- Vite, une déco Halloween-style !

Maintenant que l’on est dans l’ambiance, on va soigner la déco. Pour être dans le thème, nul besoin de laisser parler son mauvais goût. Mais il faudra quand même miser sur le mariage de l’orange, du mauve, du blanc et du noir. L’orange rappelle bien entendu la citrouille, mais aurait aussi un rapport avec la fête des morts célébrée au Mexique, le mauve pour le mystère, le blanc pour faire un clin d’œil aux fantômes et le noir, parce que !

 

Halloween - la little gallery

 

Comme toujours, on commence par les idées les plus faciles et rapides à réaliser. On peut par exemple dessiner des figures pseudo effrayantes sur des ballons oranges et blancs. Gonflés à l’hélium, ils créeront l’illusion de têtes flottantes. Brrr… quelle angoisse !

 

Halloween - la little gallerysource

 

Sur Better Homes and Gardens, j’ai trouvé le DIY ci-dessus, amusant à réaliser avec des enfants. Le tuto en anglais, mais les grandes lignes semblent abordables. On commence par gonfler un ballon. On mélange de la colle à papier avec un peu d’eau. On trempe une ficelle dans le mélange en prenant bien soin d’éliminer l’excès de colle en la pinçant entre le pouce et l’index. On entoure ensuite le ballon avec la ficelle collante. On finit par un nœud autour de la pointe du ballon. Quand la toile obtenue est bien sèche, on crève le ballon. Pour la touche “Halloween”, on ajoute quelques araignées oranges dénichées dans la première boutique de loisirs créatifs venue. Tadaa!

 

Halloween - la little gallerysource
 

Si la toile d’araignée en fil collant vous semble trop longue à fabriquer, la guirlande de petits fantômes devrait vous séduire. Quelques boules de coton, des mouchoirs en papier blanc, un feutre noir pour dessiner les yeux, une aiguille et de la laine de couleur pour joindre le tout. Voilà une déco amusante à faire avec les tout petits ! Mais si vous préférez une ambiance un peu plus chic et glam, Crystie, du blog A Pumpkin & A Princess (littéralement une citrouille et une princesse) propose une déco tout en noir et blanc. Après, savoir si c’est de bon goût… Je ne sais pas. Je vous laisse juge.

  Halloween - la little gallerySource

 

2- Les déguisements les plus dingues

Une fois que l’on a planté le décor, il faut maintenant soigner l’apparence : “Tenue du suaire obligatoire” ! Attention : déguisement ne signifie pas “carnaval”. Il ne s’agit pas de la même fête. Ainsi, transformer les petits bouts en nuage tout doux, gentil poussin ou citrouille mignonne à croquer, n’est pas du tout dans l’esprit ! Non, non, non !!  Ci-dessous, quelques exemples de ce qu’il ne faut pas faire.

 

Halloween - la little gallerySources de gauche à droite : Ohhappyday, Yahoo, Mermag

 

En revanche, les choix de Cruella, Edouard Aux Mains d’Argent, ou du chat noir sont de bonnes idées de déguisement pour Halloween. Eh oui, il s’agit de faire peur. Boo !

 

Halloween - la little gallery

 

Halloween - la little gallerysource

 

Halloween - la little gallerysource

 

Halloween - la little gallerysource

 

 

 

3- La fête à la citrouille

Le potiron est bien sûr le légume emblématique de cette fête. Ah! J’en entends qui s’étouffent de surprise. Le potiron et non pas la citrouille ? Eh oui. Car en anglais un même mot (pumpkin) désigne ces deux légumes différents quoique de la même famille (cucurbitacée). Je ne vais pas vous faire un cours maintenant, mais si vous voulez en apprendre davantage et briller dans les dîners, voici un site très bien fait qui vous explique tout : lucullus-succulus.com. Le potiron, donc, rappelle la légende de Jack à la lanterne (Jack-o’-lantern) qui erre éternellement entre l’enfer et le paradis et s’éclaire d’un tison posé dans un navet. Le navet a été remplacé par une citrouille (ou potiron) parce qu’on en trouvait plus facilement aux États-Unis et aussi parce que c’est plus facile à creuser.  Pour coller à la tradition, la citrouille est donc indispensable. Vous en trouverez en papier mâché dans les magasins de loisirs créatifs. Mais avec une vraie, c’est encore plus drôle. Surtout quand il faut la vider ! Ça fait splountch’, sploutch’.

 

 

 

Maintenant que l’on sait comment évider une citrouille dans les règles de l’art, il n’y a plus qu’à laisser libre cours à son imagination. Tête de mort, toile d’araignée, comme ci-dessous, ou encore carrosse de princesse, château hanté… Certains sculpteurs font montre d’un talent remarquable. Si vous aussi vous vous lancez dans l’aventure, je compte sur vous pour m’envoyer les images de vos prouesses !

 

Halloween - la little gallerysources :  gauchedroite

 

Halloween - la little gallerysource

 

 

Halloween - la little gallerysource

 

 

 

4- Qu’est-ce qu’on mange ?

Des yeux, de la cervelle, des squelettes terrifiants, des pommes dégoulinantes, des doigts de sorcières… Eu égard à votre délicatesse (et à la mienne), je préfère ne pas afficher ici les recettes les plus gores que j’ai pu trouver autour du thème. Mais je ne vais pas vous laisser sur votre faim. Voici quelques images pour vous vous mettre en appétit. Ou pas…

 

Halloween - la little gallery

 

Halloween - la little gallerysources : gauche, droite

 

L’œil sanguinolent à gauche est en fait composé uniquement de produits naturels et parfaitement comestibles : le blanc de l’œil est une portion de panna cotta à la noix de coco. L’iris est une fine tranche de kiwi et la pupille est faite avec un simple morceau de raisin noir. Quant au sang, il s’agit seulement de coulis de fruits rouges. La pomme à droite est recouverte de caramel au beurre salé et les dents sont faites de guimauve. Miam ! La belle cervelle ci-dessous est — vous l’aurez deviné — une grosse pastèque découpée avec finesse. Toutes les recettes sont disponibles en cliquant sur le lien des sources.

 

Halloween - la little gallerysource

 

Halloween - la little gallerysource

 

Nous avions débuté avec une chanson, terminons en musique. Pour rester dans l’ambiance, mais toujours avec légèreté, je vous propose une parodie du Thriller de Michael Jackson avec des personnages de cartoon. Exquis ! MUHAHAHAAAAA !!!!!!

 

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher