Un cauchemar ? Non, de l’art !

23907005

Imaginez : Vous rentrez chez vous après une journée harassante (de travail ou de shopping, c’est selon). Tandis que vous passez le seuil de la porte, vous vous réjouissez déjà à l’idée de pouvoir vous détendre dans votre magnifique sofa blanc… Mais en pénétrant dans le salon, c’est-le-drame-! Le canapé a été vandalisé. Oui, car de toute évidence, cela a été fait de manière délibérée. Horreur ? Nan! On reprend depuis le début. Souvenez-vous : vous aviez trouvé la photo ci-dessus dans les pages « Maison et Jardin » du très respectable site du New-York Times. Voulant imiter le style si particulier de Mrs Bell, la décoratrice dont il est question dans l’article, vous avez autorisé les enfants à dessiner sur le canapé : « Lâchez-vous les enfants, ça va être magnifique ! » Mais… tandis que vous espériez arriver à ce résultat-ci :

23907017

ou à ceux-là :

fauteuil

Vous voilà téléporté dans l’univers décrit par la photographe Abby Banks dans son « punk house » (édité par Thurston Moore)…

punkPour en sortir, la solution se trouve peut-être dans la proposition de « La Tulipe »: repeindre son canapé. Ça paraît fou dit comme ça, mais si l’on en croit son article, le résultat est bluffant. Tous les détails de l’opération sont à relever sur son blog. Vous m’en direz des nouvelles…

En attendant, essayons de comprendre ce qui n’a pas marché. L’idée était pourtant bonne. Mais pour obtenir le résultat escompté, il fallait tout d’abord posséder un sofa signé par le designer John Derian et non pas un vieux canapé informe de la marque suédoise. Ce canapé aurait dû être recouvert de mousseline peinte en blanc. Enfin, pour obtenir l’effet voulu, il eut fallu demander à toute une classe d’enfants de venir s’y exprimer. Pas seulement à Loulou et sa petite sœur… Bref, c’est comme pour tout, il fallait se donner les moyens.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher