5 idées créatives avec des galets

la little gallery - idées créatives avec des galets

L’année scolaire est maintenant terminée, les valises sont bouclées. D’ici quelques jours, quelques heures peut-être, nous prendrons la route des vacances. On va enfin pouvoir passer du temps avec les enfants ! Du matin au soir avec eux. Si, si… c’est super ! Mais même après le mini-club, le tennis, la piscine, les châteaux de sable, les excursions et les parties de jeu des 7 familles, à un moment ou un autre on les entendra se lamenter : « Maman, je m’ennuie… ». Et là, plutôt que de les coller devant l’écran, voici quelques activités créatives et ludiques pour les occuper intelligemment. Cette semaine, j’ai retenu 5 idées créatives à réaliser avec les enfants et des galets (accessoirement). C’est ludique, ça vide l’esprit et surtout, c’est très facile. Voici quelques sources d’inspiration pour vous lancer…

 

1- Un jeu de dominos avec des galets

la little gallery - peinture sur galets

Pour réaliser un chouette jeu de dominos comme celui-ci (déniché sur le blog « et puis la neige elle est trop molle« ), il faut avant tout, trouver 28 beaux galets. C’est l’occasion d’aller marcher sur la plage ou de battre la campagne… Pourquoi 28 ? Parce qu’un jeu de domino complet nécessite de disposer des pièces suivantes (merci à fiches-maternelles.com). Après, c’est tellement simple qu’on se demande pourquoi on ne l’avait pas fait avant ! Alors, alors… on s’équipe d’un Tipp-Ex ou d’un marqueur blanc (ou noir bien entendu, si vous préférez dessiner sur des cailloux blancs…), on divise d’un trait chaque galet  et on dessine des petits pois de part et d’autre. Voilà, c’est simplissime ! Peut-être même un peu trop ? Alors, on passe au niveau deux : on va introduire de la couleur !

la little gallery - peinture sur galets

Bien sûr, pour mettre un peu de couleur, on peut comme Enoraël, remplacer le blanc par du rose… Mais on peut aussi remplacer les petits pois par des dessins, voire du masking tape. Sur Doolittle (♡) vous trouverez un tutoriel pour créer un jeu de dominos comme celui-ci :

la little gallery - peinture sur galets

 

2- Des cailloux pour créer des personnages colorés

On poursuit toujours sur la couleur. Si vos talents de dessinateur laissent à désirer, ou si vous manquez de patience ou de temps — ce qui soit dit en passant, est un petit peu dommage lorsqu’on est en vacances —il est possible de mettre en scène des petits personnages colorés qui égayeront la maison. Il peut s’agir de Barbapapas pour décorer par exemple une chambre d’enfant, ou des gentils monstres munis de magnets pour le frigo.

la little gallery - peinture sur galets

Pour la réalisation des magnets, il faut simplement de la peinture acrylique, des pinceaux de taille moyenne, des petits aimants à coller, des yeux en plastique pour les monstres, un marqueur indélébile fin, du vernis transparent pour la finalisation et une colle extra forte. Évidemment, la colle extra forte doit être manipulée par un adulte ! Toutes les étapes sont détaillées ici. C’est en espagnol, mais les photos aident à la comprensión.

 

rock monsters pebble magnets fridge

Si vous passez un peu de temps sur Pinterest, dans les thèmes liés aux enfants, vous êtes certainement déjà tombé sur l’image ci-dessous. Elle a été tellement partagée qu’il est difficile de l’attribuer à un auteur en particulier. Quoi qu’il en soit, elle constitue une formidable source d’inspiration.

la little gallery - peinture sur galets

 

3- Des tableaux composés

Maintenant que l’on maîtrise les traits simples et la couleur, on va encore augmenter la difficulté d’un cran. On passe au dessin élaboré et peint ! Et là, les possibilités sont infinies. Avec de la patience, et beaucoup de talent c’est vrai, on peut obtenir des résultats admirables. Par exemple on peut disposer un panier de fraises peintes sur des cailloux dans sa cuisine (non, les enfants, on ne goûte pas les fraises !).

lotsa_berries_

Bon, c’est vrai que ça peut paraître un peu ringard aux yeux de certaines personnes blasées, mais même si l’on n’obtient pas exactement la même chose que sur la photo, l’important est de passer — vraiment — du temps avec les enfants, non ?

la little gallery - peinture sur galets

4- Une histoire de cailloux

On peut aussi dessiner des personnages, des lieux ou des symboles sur nos galets et le soir venu, raconter une histoire aux enfants en faisant intervenir chaque élément créé. Lorsque l’histoire se termine, on range les cailloux dans un petit sac en coton, jusqu’au lendemain soir. Mais attention, si les enfants débordent souvent de créativité, ils supportent difficilement que l’on varie d’une virgule l’histoire qu’ils ont demandée !

la little gallery - peinture sur galets

 

5- Tout un poème sur un galet

Certains enfants font preuve d’un talent artistique incroyable. Il n’est qu’à observer les dessins exposés sur la little gallery pour s’en persuader. Ce talent, conjugué à la beauté d’un galet peut donner lieu à une œuvre unique et précieuse. Je ne sais pas si le dessin ci-dessous a été réalisé par un enfant, il provient du blog « Okisia » (qui mérite le détour), mais je suis persuadée que nombre d’enfants qui exposent sur la little gallery sont en mesure de proposer des créations aussi poétiques. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me les envoyer, je les exposerai avec plaisir sur le site !

4a32f61da68f3a5961737ca2849b99ad

Si comme moi vous aimez les cailloux, que vous passez du temps à ramasser les galets dans les Gorges du Verdon, sur les plages de Cancale ou de Brighton, de Nice ou d’ailleurs… c’est que peut-être vous appréciez simplement leur forme, la pureté de leur ligne, leur couleur brute. Finalement, après toutes ces couleurs, ce que je préfère avec les galets, c’est les disposer simplement, les uns aux côtés des autres, les assembler, les séparer, les admirer. C’est un petit peu comme s’allonger dans l’herbe et regarder les nuages. Au bout de quelques instants, on commence à percevoir des formes semblables à des visages ou des animaux. Et lentement, l’esprit divague. Même si parfois, malgré soi, on pense aux dossiers que l’on retrouvera à la rentrée, on se dit quand même, quelle chance d’être là, en vacances, avec les enfants qui rient fort !

a6de4fd4f9ebf7cba14a4b0c49955678

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher